Archive for DIP : Démocratie Indépendantiste Panafricaniste

PROGRAMME POLITIQUE DE LA DIP

drapeau 2‘‘Démocratie Indépendantiste Panafricaniste’’ (DIP)

Programme Politique

Au delà des propositions d’ordre économique et socioculturel ici avancées, il s’agit d’œuvrer surtout pour  des institutions sociales et politiques de nature à préparer les populations congolaises à la réalité panafricaine de demain et de changement  radical interne en RDC.

Read more

CHARTE DE LA DIP

drapeau 2DEMOCRATIE INDEPENDATISTE  PANAFRICANISTE

La ”Démocratie Indépendantiste Panafricaniste” (DIP) se propose de porter la vision politique du destin panafricaniste de la  RDC et ce,  en perspective d’édification d’un nouvel ordre républicain fondé sur une organisation étatique moderne, sur les intérêts essentiels du peuple et l’éclosion d’une société démocratique stable. Read more

LIVRE DU PARTISAN DE LA DIP

drapeau 2 Démocratie Indépendantiste Panafricaniste (DIP)

La DIP mise sur l’émergence d’une solide classe moyenne comme expression majeure de son développement endogène en termes de progrès économique et social des populations congolaises et sur  la double nécessité interne d’une  bonne gouvernance institutionnelle  en RDC et d’une unité politique de l’Afrique Centrale, Australe et Orientale.   

Read more

CONSTITUTION DE LA REPUBLIQUE DU LUMUMBA (PROJET)

Un manifeste pour la République du Lumumba  appelant à  l’union politique des Etats postcoloniaux d’Angola, du Burundi, du Congo-Kinshasa et du Rwanda a été  publié  dans le Website www.grandslacsregion.org . Voici – maintenant -, un projet de Constitution  de cette République du Lumumba

Carte Lumumba 3

Read more

EPITRE AUX CONGOLAIS

Les épîtres de Paul sont riches en vices humains qu’il importait jadis d’éradiquer en embrassant la foi chrétienne. On trouve – dans nos sociétés africaines – des  penchants individuels ou collectifs devenus  des habitudes sociales, pourtant reprouvées par la morale universelle.

A-t-on dit qu’il ne fallait plus écrire des épîtres, notamment  des épîtres aux Congolais, aux Angolais, aux Burundais, aux Rwandais, aux Centrafricains ou aux Ougandais,…..pour leur signifier le caractère satanique ou immorale/amorale de certains de leurs vices, forcément différents de ceux des Corinthiens, des Galates, des Romains, des Hébreux,  …. en leurs structures sociales particulières!

La  présente  ”Epître aux Congolais” a pour but renforcer  tant  leur foi en l’Eternel Dieu que dans la confiance en  leur destin politique panafricaniste, ici sur terre. Read more

MANIFESTE POUR LA REPUBLIQUE DU LUMUMBA

Le présent  manifeste est  relatif à une Union politique de l’Angola, du Burundi, du Congo-Kinshasa et du Rwanda au sein d’un Etat inédit - la République du Lumumba – envisagé comme un noyau-fédérateur des Etats d’Afrique-Unie. Son auteur se propose d’envisager un mouvement politique congolais pour la ”République du Lumumba”.   Read more

EPITRE AUX PANAFRICANISTES

La foi ne fait pas partie de l’idéologie sociale ; elle est personnelle alors que ses effets socio-psychologiques sont de l’ordre social …   et ces effets pourraient être ”rationalisés’ pour changer cet ordre social!

La foi peut s’étendre dans un ordre social en se ”contextualisant” mais pour le Royaume de Dieu (Evangile).  La théologie – elle- est une rationalisation ex-ante  des attentes  des masses populaires en termes des efffets concrets de la foi au sein d’une idéologie sociale.

La théologie est  toujours là au service d’une cause, soit pour un ordre établi ou soit pour lutter contre cet ordre établi !  Si  une  théologie  donnée  ne fait pas partie des idéologies  d’une société donnée,  ce qu’il en  existe une autre qui est – sans doute – dominante dans cette   société!

Il est donc clair que la théologie pourrait être envisagée  sous forme d’idéologie  sociale. C’est pourquoi,  il est possible de formuler ”théologiquement” un  ”idéal politique” qui fasse aussi  avancer la ”foi  personnelle”  des gens,  …et le pays  au niveau social. Ce qui n’est pas contre l’Evangile de l’Eternel Dieu est pour l’Eternel Dieu. Que la gloire lui revienne!

Telle est l’essence de la  Théologie Panafricaniste de Libération ici formulée  en Epitre aux  Panafricanistes.

Read more

RDC: Note sur le panafricanisme en RDC

Les intellectuels africains reviennent aujourd’hui au ‘‘nécessaire front panafricaniste’’ des leaders régionaux pour la formation d’un large Etat panafricain ou du moins pour un consensus diplomatique unioniste à  même résister contre une certaine maffieuse ‘‘politique internationale’’ consistant à diviser les Africains pour mieux régner sur eux ! Utopie certes mais utopie indispensable  pour canaliser les énergies populaires en faveur d’un changement politique possible !

La démocratisation en cours des Etats africains semble ainsi être une nécessité interne mais sous une contrainte externe, celle de la division des Africains entre eux qui continue – de plus belle – à  s’exercer contre eux ! Il est temps que le panafricanisme serve la démocratie et la démocratie serve l’unionisme panafricain. Ce sont là les deux faces d’un même processus profond – et prophétique – de changement. Il nous faut les assumer !

La perspective de création d’un Etat panafricain inédit serait une source essentielle d’innovations institutionnelles fondées sur la dignité humaine et l’autonomie collective d’actions sans lesquelles il n’existe point des vraies libertés individuelles. Le temps du ‘‘militantisme anti- impérialiste’’ étant révolu, l’objectif actuel du panafricanisme  est plutôt celui d’œuvrer pour des institutions politiques inédites à même d’apporter des significatives contributions à la lutte contre la pauvreté et pour la croissance économique mondiales au moyen d’une Afrique unie.

Par ailleurs, il est urgent – pour les Congolais- de mettre aussi fin à une sorte de ‘‘diplomatie à l’envers’’une  forme bâtarde de l’ancienne politique mobutiste du bon voisinage- qui consiste à  effrayer ses voisins – non pas avec ses propres forces militaires mais plutôt avec des forces militaires extérieures en son sein. La conséquence directe est non seulement la perte totale de sa propre souveraineté mais aussi – en vue – celles des pays voisins ! Ce n’est sans doute pas ces forces extérieures bien installées en son sein  qui permettront à la RDC de retrouver un semblant de capacité militaire autonome !

Dans quelle mesure peut-on avoir confiance  en une MONUSCO qui affirme – la main au coeur- qu’elle n’est pas en RDC pour toute une eternité  mais qui évoque pudiquement son départ : seulement apres que ce pays aura  retrouvé un semblant d’Etat, un Etat non fragile au sens moderne !  Autant dire que la Monusco restera en RDC si on ne la pousse pas dehors. L’histoire des forces militaires onusiennes en Chypre, installées depuis 1973 entre les communuatés  grecques et les communautés turques du pays peut inciter au doute sur ce serment de la MONUSCO Elle  peut bien entretenir des rivalités pour mieux rester au Congo.  Aucun Pouvoir n’a pour vocation de se subroger !!

Pourquoi la RDC ne ferait-elle pas de l’initiative panafricaniste le moteur idéologique de sa propre transformation sociale interne et…en vue d’une vraie révolution par la ‘‘Bonne Gouvernance’’ et le renouvellement de facto de sa classe politique (voir : Extrait du célèbre discours du Dr Kwame Nkrumah : ‘‘Je parle de liberté’’ in www.grandslacsregion.org).

Sur le plan  pratique, il semble probable de commencer le processus fédéraliste panafricaniste par un noyau constitué de la RDC, de l’Angola, du Rwanda et du Burundi (Voir : Perspective africaine: la République du Lumumba in www.grandslacsregion.org) avant de l’élargir vers d’autres horizons plus larges. Il est – toutefois – possible de supputer sur d’autres noyaux possibles pour l’unification politique de l’Afrique. Ou – tout simplement – sur un front diplomatique pour une vraie – harmonieuse et vivifiante – cooperation interafricaine

Jean Munyampenda

Perspectiva africano: A República da Lumumba

Hoje, as exigências da chamada globalização para a formação dos Grandes Estados Africano sobre uma nova base, a fim de manter unida contra uma forma de desaparecimento de estados de controle interno e contra a insegurança e proteger as pessoas contra alguns saques máfia dos recursos africanos, organizações, nacionais ou internacionais.  Aqui é outra possível núcleo de renovação Africano. Read more

PERSPECTIVE AFRICAINE : LA REPUBLIQUE DU LUMUMBA

Aujourd’hui, les exigences de la mondialisation militent en faveur de la  la formation des grands Etats en Afrique pour pouvoir tenir ensemble devant une nouvelle forme de précarité, celle qu’implique la disparition des mécanismes étatiques internes de régulation et ce, pour protéger les populations des pillages de ressources contre certaines organisations maffieuses privées, nationales et internationales. Voici un autre noyau possible du renouveau africain. Read more